Cette campagne d’affichage du CNCT (Comité National Contre le Tabagisme) date de 2010. Elle est malheureusement toujours d’actualité et même en dessous de la vérité. On parle maintenant plutôt de 70 000 morts annuellement en France des suites du tabagisme.

Chaque année une ville de 60000 habitants part en fumée à cause du tabac.

Que vous inspire-t-elle ?

Voulez-vous vraiment en faire partie ou que vos proches en soit ?

Selon les résultats concordants de recherches menées aux Etats-Unis les cigarettes light sont plus nocives que si elles n’étaient pas light. Le Parisien y a consacré un article le 22 mai 2017.

Ce qui ressort de ces études c’est l’accroissement des cancers adénocarcinomes (attaquant muqueuses et glandes) en même temps que l’augmentation de la consommation de ces cigarettes censées être allégées. En réalité même si le goudron y est moins présent, les autres poisons y sont toujours. La modification des filtres n’aurait fait qu’amplifier le phénomène depuis 25 ans.

En matière de cigarettes plus que partout il est très important de se méfier du marketing: le tabac tue. Les fabricants de tabac le savent et font tout pour vendre leur poison au plus grand nombre de personnes.

Ne vous laissez pas piéger. Arrêtez de vous intoxiquer !

Et si les fumeurs arrêtaient de polluer l’environnement ?

lundi, juillet 3, 2017 @ 08:07
Patrick

La cigarette est un fléau non seulement pour les fumeurs et leur entourage mais aussi pour l’environnement.

Ecologiquement parlant, tous les mégots jetés par terre dans la rue ou la nature, ces cendriers de voitures vidés dans les caniveaux, ces filtres de clopes jamais utilisés, c’est autant d’armes de destruction massives qui polluent et tuent à longueur d’année et pour longtemps !

Le tabac c’est naturel. Le tabac c’est de la feuille de plante séchée. Ca peut pas nuire à l’environnement…

Ok, on peut le voir comme ça, mais c’est faux !

N’oubliez pas les additifs et les produits toxiques censés permettre de donner une saveur à ce truc puant. Eux, ils sont loin d’être naturels. Ces poisons pour l’homme le sont aussi pour les animaux qui les subissent au quotidien sous forme solide mais aussi dilués dans l’eau.

Ces poisons ne sont pas les seules nuisances générées par le tabagisme : il y a aussi le filtre des cigarettes. Ce truc censé protéger le fumeur contre la saloperie qu’il fume n’est pas biodégradable. Il faut parfois jusqu’à 3 ans dans la nature pour qu’il disparaisse totalement !

Oui, vous avez bien lu : un filtre de cigarette met 3 ans à se désagréger en environnement naturel. Et pendant cette période il pollue l’eau avec les produits toxiques que vous n’avez pas fumé et le sol par sa composition elle-même.

Les cigarettes sont un polluant majeur de la planète. A défaut d’arrêter de fumer ne les jetez pas n’importe où. Cessez de détruire la nature en participant à ce massacre.

Utilisez des poubelles pour vous débarrasser de vos clopes une fois écrasées… et non, les caniveaux et bouches d’égouts ne sont pas des poubelles !

Dis tonton, pourquoi tu tousses ?

mercredi, juin 28, 2017 @ 03:06
Patrick

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la cigarette fait tant de mal à l’organisme et en particulier aux voies respiratoires ?

Cette vidéo va vous montrer ce qui se passe quand on fume une cigarette.

Alors bien sûr le corps humain a quelques protections mais le goudron et les produits toxiques contenus dans les cigarettes en viennent à bout avant de rendre les fumeurs malades.

Pour éviter ça il n’y a qu’une seule solution : arrêter de fumer sans attendre !

En finir avec le vapotage dans les lieux publics

vendredi, juin 23, 2017 @ 05:06
Patrick

Faisant partie des personnes sensibles à l’air ambiant et aux parfums, outre la fumée de cigarette qui est une infection pour tout le monde, je ne supporte pas non plus le vapotage passif. Heureusement le gouvernement français a enfin publié un décret dont la date d’application est fixée au 1er octobre.

C’en sera donc fini du vapotage dans les transports en commun, les établissements scolaires et les bureaux ouverts. Les contrevenants pouvant être verbalisés. Ce qu’il faudra se décider à faire, comme contre les fumeurs qui reprennent leurs sales habitudes sur les quais de gare et de métro.

Les vapoteurs pourront cependant fumer au travail entre eux ou isolés dans leur bureau lorsqu’ils en ont un.

Dans les bars, restaurants et boites de nuit, c’est aux établissements de choisir leur clientèle.

Sur ce plan la guerre entre les vapoteurs et les autres continuera jusqu’à ce que le porte monnaie des commerçants fasse le choix de la clientèle qui consomme le plus. Tant pis pour le personnel qui sera drogué à la nicotine présente dans certains e-liquides… Une des choses que les lois anti tabac avaient prises en compte !

Ce qui me dérange le plus, c’est de ne pas avoir statué pour les établissements de soin. Il n’y a pas plus dangereux dans les hôpitaux que d’ajouter des produits en suspension dans l’air pour les asthmatiques, allergiques et personnes ayant des problèmes respiratoires ponctuels. Heureusement les personnels de santé devraient tous s’aligner sur une interdiction formelle du vapotage. Enfin, on peut l’espérer.

Et qu’on ne vienne pas me dire une fois de plus que c’est pas bien d’interdire l’ecig car elle sauve des vies en permettant à des fumeurs d’arrêter de fumer. Il y a d’autres méthodes pour arrêter de fumer qui ne pourrissent pas l’environnement olfactif et la santé des personnes qui n’ont pas ces addictions !

Certains cancers sont évitables

vendredi, avril 28, 2017 @ 11:04
Patrick

Exceptionnellement je ne parlerai pas de cigarette aujourd’hui. Un autre sujet tout aussi vital occupe mon esprit depuis plusieurs semaines : la bataille pour l’élection présidentielle française.

Après un premier tour houleux durant lequel on a plus entendu parler des magouilles présumées d’un candidat de droite désormais éliminé que des programmes il est temps de réagir une bonne fois pour éviter le pire.

Avant de poursuivre je me dois de vous rappeler la définition du cancer telle que l’énonce Wikipedia :

Un cancer (ou tumeur maligne) est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire (tumeur) anormalement importante au sein d’un tissu normal de l’organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Toutes ces cellules dérivent d’un même clone, cellule initiatrice du cancer qui a acquis certaines caractéristiques lui permettant de se diviser indéfiniment. Au cours de l’évolution de la maladie, certaines cellules peuvent migrer de leur lieu de production et former des métastases. Pour ces deux raisons, le dépistage du cancer doit être le plus précoce possible.

En France il y a un cancer que l’on a laissé se répandre au lieu de s’en occuper dès le départ : les idées racistes, xénophobes, homophobes et parfois même révisionnistes. Ce cancer c’est l’extrême droite française, représenté par Marine Le Pen et son Front National à l’élection présidentielle 2017 !

Parti de peu de monde, il a su muter en apparence pour gagner plus d’électeurs. Les bases restent cependant les mêmes. Le marketing et la publicité, le relookage du parti, l’élimination de l’image négative historique jusqu’à masquer le nom de la candidate sur ses communications ont fait leur ouvrage.

Le marketing et la publicité, c’est aussi ce qui a permis aux fabricants de tabac de vendre leur poison au fil des décennies. Tout le monde sait que c’est un poison malgré un emballage parfois sympa. Les gens achètent quand même et en tombent malades jusqu’à en mourir.

Le FN en France de nos jours, c’est la même chose. Un bel emballage, de belles promesses, mais il reste le parti qui vit sur les peurs et la souffrance des autres qu’il entretient allègrement à coup de détournements d’informations et de mensonges à longueur d’année.

Vous ne me croyez pas ? Regardez donc les nombreuses affaires qui l’entourent et touchent autant ses militants que ses cadres. Dirigeants dont certains vont jusqu’à brûler des voitures dans les quartiers pour faire accroître l’impression que les étrangers qui y vivent sont dangereux pour les « bons » français.

Le 7 mai, en France, nous aurons le choix entre laisser le cancer gagner ou conserver un terrain sur lequel se battre pour les vraies valeurs de la France: pour défendre les droits de l’homme et faire bouger le pays dans le bon sens tout en respectant nos prédécesseurs qui se sont battus et sont mort pour nous garantir la liberté de culte (et de non culte), la liberté d’expression et d’une manière générale la liberté de vivre nos vies comme on le désire tant qu’elles ne rentrent pas en conflit avec d’autres vies.

L’extrême droite ne doit jamais obtenir le pouvoir en France.
Le 7 mai, la seule solution pour éviter le chaos et éviter de voir la France mourir, c’est de voter pour Emmanuel Macron (quoiqu’on puisse penser de lui) !

Fumer tue toujours en 2017 ! (comme le SIDA d’ailleurs)

jeudi, avril 6, 2017 @ 10:04
Patrick

Même si le nombre de fumeurs baisse en proportion de la population mondiale, le nombre réel de fumeurs augmente car les humains se reproduisent plus vite qu’ils ne meurent.

D’après cet article un homme sur quatre continue à fumer et seulement une femme sur vingt.

La baisse des fumeurs en France se voit sur les chiffres des ventes des paquets de cigarettes, mais beaucoup moins dans la rue, devant les bars et les restaurants, en bas des immeubles de bureaux des quartiers d’affaires.

Le tabac, l’opium légal du peuple moderne, reste un poison très répandu. Les prévisions de consommation sont plutôt optimistes pour l’occident, mais en Afrique ça fera encore plus de ravages qu’ici : entre 2010 et 2025 on s’attend à avoir deux fois plus de fumeurs ! Les vendeurs de mort et leurs contrefacteurs ont encore de beaux jours devant eux.

En 2015 le tabac a tué 6,4 millions de personnes dans le monde.

Voulez-vous vraiment faire partie des prochains ? Etre malade et souffrir durant des années avant d’en mourrir ?

Ferez-vous partie des prochains 500 millions de fumeurs quotidiens victimes de leur addiction contre laquelle il y a pourtant de nombreuses solutions abordables ? (500 millions c’est la moitié du milliard de fumeurs actuels dont l’espérance de vie en bonne santé est faible)

Un nouveau visuel sur les paquets de clopes ?

mardi, janvier 17, 2017 @ 09:01
Patrick

En traînant sur Facebook hier je suis tombé sur cette image.

Ne trouvez-vous pas qu’il serait moins choquant que les photos de personnes touchées par le cancer ou de poumons goudronnés ?

Bon, le hic, c’est qu’il faudrait régulièrement réévaluer le prix et que ça ne fonctionnerait plus au niveau européen, mais comme visuel de sensibilisation, je trouve qu’indiquer le prix de vente et le coût sur une période de consommation moyenne pourrait peut-être faire réagir quelques fumeurs qui ne réalisent pas qu’ils fument leurs vacances annuelles ou la maison de leurs rêves !

Et ça, ça marcherait aussi sur les tablettes de chocolat, la cigarette électronique (mais le prix des e-liquides n’étant pas fixe, ça ne serait pas cohérent) et plein d’autres produits addictifs pas toujours très bons pour l’organisme ni le portefeuille à forte consommation.

Dire que fumer revient à flinguer ses vieux jours n’est pas faux : entre les maladies et tout l’argent qu’on aurait pu utiliser autrement, la seule bonne résolution qu’il faut absolument appliquer en 2017 c’est d’arrêter de fumer ou ne jamais y toucher.

20 ans sans acheter de cigarettes

mercredi, novembre 9, 2016 @ 12:11
Patrick

Afin de rendre service à un pote en manque qui ne pouvait se déplacer, je lui ai acheté quelques paquets de cigarettes. Cela faisait 20 ans que je n’en avais pas acheté et ça m’a fait mal au coeur de sortir les 73 euros du prix de la cartouche de Gauloises sans filtre. (une cartouche étant un pack de 10 paquets, rendre service = contribuer à l’empoisonner)

Pour vous situer, des Gauloises sans filtre, ça pue grave et ça ressemble à ça :

Paquet de Gauloises brunes sans filtre

Franchement, qui voudrait vraiment commencer à fumer ce truc ?

Ca m’a permis de réaliser que les nouveaux packagings, moches, noirs avec des photos de malades ou mourants, était enfin en circulation en France. Et y a pas à dire, ça fait peur de voir le pan de mur empli de rayonnages de cigarettes aux paquets aussi douloureux.

La cigarette est un poison, les fumeurs le savent. Pourquoi ne pas arrêter de fumer une bonne fois ?

Quand y a de la gêne, y a pas de plaisir

lundi, novembre 7, 2016 @ 08:11
Patrick

Et justement, la cigarette, ça gêne beaucoup les organismes vivants. Le plaisir ressenti n’en est pas un.

Selon une étude récente, fumer modifie les gênes des poumons, ce qui expliquerait l’augmentation du risque de cancers chez les fumeurs.

Si vous voulez diminuer votre risque de cancer des poumons et de la gorge pour vous et votre entourage, une seule chose à faire : arrêter de fumer.

Testez cette méthode garantie « satisfait ou remboursé » pour vous y aider ou participez au mois sans tabac organisé par Tabac Info Service.