La phrase du moment…

Quoi que puisse dire Aristote et toute la Philosophie, il n'est rien d'égal au tabac : c'est la passion des honnêtes gens, et qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre (Sganarelle, Molière)
Powered by Widget-WP

Publicité

Publicité

Le tabac lutte pour la parité devant la mort

lundi, février 25, 2013 @ 12:02
Patrick

En temps normal, la durée de vie des femmes est supérieure à celle des hommes. Grâce au tabac, la parité règne aussi devant la maladie !

Une étude menée aux Etats-Unis d’Amérique a démontré que les femmes avaient désormais autant de risque de développer un cancer des poumons que les hommes et d’en mourir.

Le nombre de cigarettes fumées par jour et la durée du tabagisme entrent bien entendu en jeu.

Dans tous les cas, le fait de fumer (ou d’avoir fumé) augmente le risque de mourir avant un non fumeur. Plus on fume longtemps, plus on a de risques d’y passer.

Comme quoi, l’avertissement sur les paquets de clopes « le tabac tue » continue à se vérifier.

Une bonne chose dans ce tableau très sombre : les hommes et les femmes sont enfin égaux devant quelque chose, même si c’est la possibilité de mourir d’une (ou plusieurs) longues maladies…

Leave a Reply