L’avenir du buraliste passe par la diversification

vendredi, septembre 1, 2017 @ 02:09
Patrick

Le tabac est bien parti pour augmenter encore et encore afin de limiter les envies de commencer à fumer, d’inciter les fumeurs à restreindre leur consommation (ou acheter à l’étranger) et à payer pour le coût croissant lié aux méfaits de la consommation du tabac.

Les gouvernements ont bien conscience que beaucoup de monde dépendent de la vente, distribution et fabrication de ces poisons. Ils tentent de trouver des solutions.

En France, l’idée est d’offrir une « prime à la diversification » à certains buralistes potentiellement touchés par la concurrence.

Les critères d’attribution sont très simples à atteindre pour l’obtenir sous conditions financières et géographiques.

Le principe va donc être d’offrir 2000 euros par an pendant 5 ans aux buralistes jouant le jeu.

C’est pas grand chose mais c’est une approche intéressante. J’aurais préféré une prime à l’arrêt de la vente de tabac ou une subvention à la fourniture de prestations et vente de produits permettant de limiter le tabagisme, mais on n’en est pas encore là.

En tout cas c’est une idée qui est à creuser.

Leave a Reply