Le #tabac fait sa Une sur le réseau social Twitter

vendredi, juillet 21, 2017 @ 12:07
Patrick

Suite à l’annonce de la prochaine augmentation du prix des paquets de cigarettes à 10 euros, c’est la gronde chez les buralistes.

Dans un sens je les comprends : la perte de chiffre d’affaire pour les buralistes transfrontaliers sera réelle, même s’il faudrait qu’ils se bougent pour arrêter tout simplement cette activité d’empoisonnement des foules. Comme je le disais il y a surement d’autres choses à vendre qui soient plus utiles pour tous tout en bénéficiant de leur implantation géographique massive.

Quoiqu’il en soit, la gronde est telle que certains ont passé une partie de la nuit à recouvrir des radars routiers avec des sacs poubelles. Espérant que le manque à gagner en amendes pour l’Etat le ferait reculer.

Bien entendu cette action n’aura aucun impact sur l’augmentation continuelle des taxes sur le prix des cigarettes et du tabac en général. Ils ne peuvent que tenter de freiner le processus inéluctable.

Et si certains des activistes nocturnes sont identifiés ils peuvent se prendre de jolies amendes et d’éventuelles peines de prison pour dégradation des radars routiers… comme avoir leur responsabilité engagée en cas d’accident sur les tronçons concernés. L’assumeront-ils ?

La meilleure des choses qu’ils puissent faire, c’est de vendre des cendriers de poche pour éviter que les fumeurs continuent à polluer l’environnement en jetant des mégots partout ou provoquent des incendies de forêts dans les zones à risque par le balançage des mégots par les fenêtres de leurs belles voitures sous prétexte de ne pas salir le cendrier ou ne pas laisser des odeurs dans l’habitacle !

Ils pourraient aussi vendre des méthodes pour arrêter de fumer : le livre d’Allen Carr ne coûte pas plus cher qu’un paquet de poche et a eu un franc succès chez de nombreux anciens fumeurs à travers le monde. Ils peuvent aussi vendre des pastilles sans sucre pour la gorge, moins nocives pour la santé, pour l’environnement et permettant de faire de belles marges sans rendre malade ni tuer qui que ce soit.

Et comme pour tout sujet sensible, ça s’écharpe sur Twitter. Regardez donc les tweets liés au hashtag tabac.

Leave a Reply