Archive for juillet, 2017

Excusez-moi pour ce titre pute à clique, mais cet article m’a bien fait rigoler.
(même si je ne supporte pas la ecig et ses vapoteurs qui considèrent que vapoter n’importe où est un droit et ne dérange personne)

Le #tabac fait sa Une sur le réseau social Twitter

vendredi, juillet 21, 2017 @ 12:07
Patrick

Suite à l’annonce de la prochaine augmentation du prix des paquets de cigarettes à 10 euros, c’est la gronde chez les buralistes.

Dans un sens je les comprends : la perte de chiffre d’affaire pour les buralistes transfrontaliers sera réelle, même s’il faudrait qu’ils se bougent pour arrêter tout simplement cette activité d’empoisonnement des foules. Comme je le disais il y a surement d’autres choses à vendre qui soient plus utiles pour tous tout en bénéficiant de leur implantation géographique massive.

Quoiqu’il en soit, la gronde est telle que certains ont passé une partie de la nuit à recouvrir des radars routiers avec des sacs poubelles. Espérant que le manque à gagner en amendes pour l’Etat le ferait reculer.

Bien entendu cette action n’aura aucun impact sur l’augmentation continuelle des taxes sur le prix des cigarettes et du tabac en général. Ils ne peuvent que tenter de freiner le processus inéluctable.

Et si certains des activistes nocturnes sont identifiés ils peuvent se prendre de jolies amendes et d’éventuelles peines de prison pour dégradation des radars routiers… comme avoir leur responsabilité engagée en cas d’accident sur les tronçons concernés. L’assumeront-ils ?

La meilleure des choses qu’ils puissent faire, c’est de vendre des cendriers de poche pour éviter que les fumeurs continuent à polluer l’environnement en jetant des mégots partout ou provoquent des incendies de forêts dans les zones à risque par le balançage des mégots par les fenêtres de leurs belles voitures sous prétexte de ne pas salir le cendrier ou ne pas laisser des odeurs dans l’habitacle !

Ils pourraient aussi vendre des méthodes pour arrêter de fumer : le livre d’Allen Carr ne coûte pas plus cher qu’un paquet de poche et a eu un franc succès chez de nombreux anciens fumeurs à travers le monde. Ils peuvent aussi vendre des pastilles sans sucre pour la gorge, moins nocives pour la santé, pour l’environnement et permettant de faire de belles marges sans rendre malade ni tuer qui que ce soit.

Et comme pour tout sujet sensible, ça s’écharpe sur Twitter. Regardez donc les tweets liés au hashtag tabac.

A chaque augmentation annoncée des taxes ou du prix des paquets de cigarettes les fumeurs comme leurs dealers sont agacés et le disent largement par voix de presse. Il y a pourtant des solutions très simples !

Les fumeurs qui ne veulent pas sortir 10 euros par jour pour leur paquet de clopes quotidien peuvent se diriger chez leur médecin traitant, contacter un tabacologue ou un hypnothérapeute afin d’arrêter de fumer. Ca leur coûtera bien moins cher qu’un mois de consommation et ils pourront passer une semaine tous frais payés aux Maldives tous les ans avec ces économies !

Aux dealers qui voient leur chiffre d’affaire en baisse à cause de la perte possible de clients préférant s’approvisionner au marché noir ou à l’étranger, je ne peux que suggérer de cesser de vendre du poison qui non seulement tue des humains et déséquilibre le système de santé mais en plus détruit aussi la nature dont nous dépendons tous.

Que vous soyez un buraliste, un bar, une boite de nuit, un établissement respectable ou pas, ne croyez-vous pas qu’il serait temps de faire une reconversion pour vendre des produits positifs plutôt que des produits nocifs pour votre clientèle et leur famille ? C’est pourtant pas ce qu’il manque des produits utiles et non nuisibles.

Et non, les hand spinners n’en font pas partie !

Le paquet de clopes à 10 euros, que vous le vouliez ou non, on y viendra. Le choix de ne pas en dépendre reste le vôtre.

Vous avez en vous les moyens que le tabagisme disparaisse et que l’on cesse de se détruire avec les dégâts que ça engendre du producteur au consommateur.

Cette campagne d’affichage du CNCT (Comité National Contre le Tabagisme) date de 2010. Elle est malheureusement toujours d’actualité et même en dessous de la vérité. On parle maintenant plutôt de 70 000 morts annuellement en France des suites du tabagisme.

Chaque année une ville de 60000 habitants part en fumée à cause du tabac.

Que vous inspire-t-elle ?

Voulez-vous vraiment en faire partie ou que vos proches en soit ?

Selon les résultats concordants de recherches menées aux Etats-Unis les cigarettes light sont plus nocives que si elles n’étaient pas light. Le Parisien y a consacré un article le 22 mai 2017.

Ce qui ressort de ces études c’est l’accroissement des cancers adénocarcinomes (attaquant muqueuses et glandes) en même temps que l’augmentation de la consommation de ces cigarettes censées être allégées. En réalité même si le goudron y est moins présent, les autres poisons y sont toujours. La modification des filtres n’aurait fait qu’amplifier le phénomène depuis 25 ans.

En matière de cigarettes plus que partout il est très important de se méfier du marketing: le tabac tue. Les fabricants de tabac le savent et font tout pour vendre leur poison au plus grand nombre de personnes.

Ne vous laissez pas piéger. Arrêtez de vous intoxiquer !

Et si les fumeurs arrêtaient de polluer l’environnement ?

lundi, juillet 3, 2017 @ 08:07
Patrick

La cigarette est un fléau non seulement pour les fumeurs et leur entourage mais aussi pour l’environnement.

Ecologiquement parlant, tous les mégots jetés par terre dans la rue ou la nature, ces cendriers de voitures vidés dans les caniveaux, ces filtres de clopes jamais utilisés, c’est autant d’armes de destruction massives qui polluent et tuent à longueur d’année et pour longtemps !

Le tabac c’est naturel. Le tabac c’est de la feuille de plante séchée. Ca peut pas nuire à l’environnement…

Ok, on peut le voir comme ça, mais c’est faux !

N’oubliez pas les additifs et les produits toxiques censés permettre de donner une saveur à ce truc puant. Eux, ils sont loin d’être naturels. Ces poisons pour l’homme le sont aussi pour les animaux qui les subissent au quotidien sous forme solide mais aussi dilués dans l’eau.

Ces poisons ne sont pas les seules nuisances générées par le tabagisme : il y a aussi le filtre des cigarettes. Ce truc censé protéger le fumeur contre la saloperie qu’il fume n’est pas biodégradable. Il faut parfois jusqu’à 3 ans dans la nature pour qu’il disparaisse totalement !

Oui, vous avez bien lu : un filtre de cigarette met 3 ans à se désagréger en environnement naturel. Et pendant cette période il pollue l’eau avec les produits toxiques que vous n’avez pas fumé et le sol par sa composition elle-même.

Les cigarettes sont un polluant majeur de la planète. A défaut d’arrêter de fumer ne les jetez pas n’importe où. Cessez de détruire la nature en participant à ce massacre.

Utilisez des poubelles pour vous débarrasser de vos clopes une fois écrasées… et non, les caniveaux et bouches d’égouts ne sont pas des poubelles !