You are currently browsing the Cesser le tabac blog archives for janvier, 2016.

La phrase du moment…

Pour les grands téléphoneurs, c'est comme pour les grands fumeurs, une seule solution pour téléphoner ou fumer moins : le timbre. (Laurent Ruquier)
Powered by Widget-WP

Publicité

Publicité

Archive for janvier, 2016

Alain a arrêté après 20 ans de tabagisme sans aucun patch.

vendredi, janvier 29, 2016 @ 10:01
Patrick

Suite à l’un de mes mailings promotionnels pour une méthode d’arrêt du tabac, Alain m’a proposé son témoignage comme ancien fumeur, sevré sans aide extérieure.

Après 20 ans de tabagisme, il a décidé d’arrêter sur un déclic, par sa seule volonté et un peu d’organisation.

La volonté peut faire bien des merveilles… et a aussi été mon remède lorsque j’ai arrêté.

Je vous laisse découvrir la méthode employée par Alain et le remercie de l’avoir partagée avec nous.


 

Bonjour. Et, puisque vous le désirez, je vais, tout en étant peut-être un peu long, vous exposer pourquoi et comment j’ai arrêté de fumer.

En 1977, âgé de 38 ans,  j’exerçais une profession juridique sous le vocable d’avocat dans une petite ville de Province. A ce titre j’étais sollicité par plusieurs associations. L’une d’elle, un collège,  me choisit pour son président (bénévole). J’étais accroc à la cigarette depuis 20 ans déjà, fumant environ 25 de celles-ci par jour, lorsque le conseil de direction me pria de diriger une conférence contre la drogue. Vous devez savoir qu’à l’époque, c’était la mode. On ne choisissait pas forcément un professionnel pour cela. Avant de donner une réponse affirmative, je me suis demandé si j’étais réellement habilité à le faire. Allais-je arriver à la tribune une cigarette à la main pour critiquer une autre addiction que la mienne ? Je suis trop honnête pour faire cela. Aussi, sans aucun autre motif, je pris la décision d’en terminer avec le tabac, et ce, uniquement par l’effet de ma propre volonté, laquelle ne m’a jamais fait défaut dans la vie.

Je savais que le corps, à  recevoir ce poison, fabriquait des anticorps et que le sevrage soudain allait provoquer un déséquilibre. Il fallait donc habituer peu à peu le corps à réduire la fabrication de ces anticorps. Le sevrage brutal pouvait rompre l’équilibre et provoquer une situation de crise. Je savais qu’il a deux types de cigarettes qui se fument : les indispensables, attendues par les anticorps, et les autres qui sont le résultat du réflexe, en mettant les mains dans ses poches, d’y toucher le paquet et le briquet.

Mes bureaux étaient au rez-de-chaussée de mon immeuble. Je pris donc la décision de laisser un paquet entier un étage au-dessus, tel que d’un seul coup j’allais être débarrassé des cigarettes réflexe, celles qui ne sont pas indispensables parce qu’elles ne sont pas réclamées par l’organisme.

Chaque fois que je ressentais le besoin de fumer, je montais prendre une cigarette. Résultat : Le premier jour, en fumant ma dernière cigarette de la journée, bien sûre dans mon lit…, un peu plus haut, il me restait dans le paquet 7 cigarettes. J’avais donc fumé, en ce premier jour de sevrage 13 cigarettes.

Je pris la ferme résolution de désaccoutumer peu à peu mon organisme, en fumant, la première semaine de sevrage, chaque jour 13 cigarettes. Bien entendu je me fis un programme avec les heures de prise.  La seconde semaine, je réduisis à 12 cigarettes, et ainsi de suite, une de moins pour les 7 jours suivants, modifiant mon programme. Au bout de 10 semaines, j’en étais encore (je pourrais dire seulement) à 3 par jour. Mon programme : 1 au moment du café du matin, la seconde après le déjeuner et la troisième le soir dans mon lit… Quand  j’en vins à 2, je supprimai celle du matin. La dernière semaine je ne gardai que celle de la chambre à coucher… Et le septième jour je me brulai les doigts avec mon dernier mégot !

En exactement 3 mois, et sans le support de quoique ce soit, ni l’aide de personne, je me suis totalement désintoxiqué. Je n’ai jamais rechuté et, depuis plusieurs années, je ne supporte plus l’odeur de la fumée de cigarette, ni même l’odeur des fumeurs et de leurs habits. Je me demande comment j’ai pu, pendant 20 ans, incommoder tant de personnes avec mes cigarettes et ma mauvaise odeur.

Depuis 39 ans je sui guéri et j’ai fait des émules autour de moi. En 2017,  j’aurai 78 ans et nous fêterons ensembles mes 40 années de désintoxication, parce qu’il ne faut pas s’y tromper, la cigarette est la première drogue consommée dans le monde. J’ai beaucoup voyagé : Il y a des pays où il est totalement interdit de fumer hors de chez soi et où jusque là il est prohibé d’exposer son entourage à ce poison. Il faudra bien qu’un jour, au niveau mondial, la sournoise cigarette soit prohibée au même titre que la cocaïne.

J’espère que mon article vous aidera dans votre projet. J’accepterai avec plaisir vos commentaires.

Cordialement.

Depuis le Venezuela, Dr. Alain Soulard, Abg.


 

Et maintenant c’est à votre tour…

Dimanche je vous proposais un truc très spécial et inédit pour arrêter de fumer. Il a un certain succès d’estime, mais je ne pourrai pas le maintenir à vie.

Dans quelques jours la page sera désactivée, donc n’attendez pas si vous êtes intéressé. Et n’oubliez pas que c’est assorti d’une garantie de satisfaction.

Vous fumez ? Et si vous arrêtiez enfin de vous tuer ?

dimanche, janvier 24, 2016 @ 03:01
Patrick

Il y a quelques jours j’ai appris qu’un pote de longue date, fumeur, s’était fait diagnostiquer un cancer des poumons. Heureusement pour lui ce n’est que le début et les traitements ont donc de bonnes chances de bloquer le problème avant qu’il ne soit trop tard. Il va donc s’en sortir sans trop de casse.

Cela faisait pourtant longtemps qu’il voulait arrêter et que je le poussais à franchir la barrière entre fumeurs et non fumeurs pour choisir le camp de ceux qui vivent plus longtemps en bonne santé.

Manque de bol il n’a pas fait ce choix jusqu’à maintenant (mais il semblait beaucoup plus motivé après son passage à l’hôpital).

Parce que je ne souhaite ça à personne et qu’il serait mieux pour tout le monde d’arrêter de financer des empoisonneurs, j’ai décidé de regrouper les solutions que j’ai à disposition pour vous proposer un pack « arrêt du tabac » à un prix exceptionnel assorti en plus d’une garantie de remboursement de 30 jours !

Pour à peine 20 euros (moins de 4 paquets de clopes), je vous propose donc deux livres numériques et une méthode d’arrêt du tabac par le subliminal qui a fait ses preuves. Si vous n’êtes pas satisfait dans les 30 jours, il vous suffira de le dire pour être remboursé.

Aucun patch ou médicament de sevrage ne vous le propose, même s’ils ne fonctionnent pas pour tout le monde, alors testez ma proposition, elle ne vous aura rien coûté si vous vous rétractez.

Le pack contient les produits suivants :

  • le livre numérique Sans Tabac et Sans Stress pour vous donner des solutions pour ne pas compenser le tabac par autre chose juste parce que vous seriez stressé par le manque de nicotine.
  • le livre numérique Chassez vos Mauvaises Habitudes qui vous donnera des conseils généraux et un plan d’action afin d’éliminer les addictions et d’une façon plus générale tout ce que vous faites machinalement et vous empoisonne l’existence.
  • la Méthode Subliminale pour Arrêter de Fumer en 2 Semaines (composée de fichiers audios et de plusieurs livres numériques)

Le prix normal du lot serait de 53 euros. Si vous commandez avant la fin du mois, vous pouvez avoir le tout pour à peine 20 euros. Vous pouvez payer par Paypal, carte bancaire (par l’intermédiaire de Paypal) ou par chèque bancaire français.







Contenu de votre commande
Produit commandé Qté Prix
Pack arrêt tabac (soldes 01/2016) 1 20.00 EUR
Total: 20.00 EUR

Entrez vos coordonnées

Email * :
Nom * :
Prénom * :
Adresse :
Code Postal :
Ville :
Pays :
Mode de paiement :


Ceci dit, je sais très bien ce que vous allez me dire : le subliminal, c’est de l’enfumage. A ça je ne peux que vous dire de tester et de vous faire rembourser si effectivement ça ne fonctionne pas avec vous.

Certains diront aussi que la cigarette électronique est le meilleur moyen pour arrêter de fumer. A ça je répondrais que vous pouvez effectivement remplacer un poison coûteux par une solution irritante tout aussi coûteuse… car que le veuillent ou non les défenseurs de l’ecig, prendre de la nicotine en fumée ou en vapeur ne change rien : ça reste une saloperie de drogue qui affecte le cerveau du consommateur et des personnes qui l’entourent.

Et les fameux parfums que les vendeurs de e-liquide mettent ne sont pas des plus agréables pour l’entourage !

Etant particulièrement sensible à la qualité de l’air, je peux vous garantir que la vapeur liée au vapotage n’est pas sans effet sur l’organisme. Pas besoin de faire des années d’études et de recherches pour constater qu’il suffit d’un vapoteur dans une pièce pour que je me mette à éternuer, avoir les yeux qui piquent et le nez qui coule. Si ça me le fait, vos enfants, votre entourage et vos animaux le ressentent aussi à plus ou moins grande échelle.

J’affirme sans aucun doute que la cigarette électronique avec ses e-liquides fabriqués sans aucun contrôle sanitaire génère de futures maladies respiratoires. Vous ne me croyez pas ? Reparlons-en dans 10 ou 20 ans !

Passées les méthodes que je vous propose, les produits pharmaceutiques et la ecig, il reste deux choses qui fonctionnent à tous les coups : acupuncture et l’hypnose.

Vous aider à arrêter de fumer par l’acupuncture, je ne le peux pas : il faudrait que j’en ai les connaissances et que l’on se rencontre. En revanche, l’hypnose peut se pratiquer à distance et justement un hypnothérapeute réputé sur Nantes a lancé des séances en vidéo pour arrêter de fumer. Pour en savoir plus regardez la vidéo de présentation de sa méthode hypnotabac.

Les lois contre le tabac, ça change quoi ?

samedi, janvier 23, 2016 @ 01:01
Patrick

Ok, ce n’est pas une loi mais un arrêté municipal qui permet depuis le 1er octobre de verbaliser tout jet de mégots sur la voie publique à Paris.

En théorie, toute personne prise en flagrant délit de jetage de cigarette par terre peut se voire infliger une amende de 68 euros.

Le problème, c’est qu’entre temps Vigipirate s’est transformé en occupation militarisée des rues parisiennes et de nombreuses grandes villes françaises pour cause d’Etat d’Urgence suite aux attentats terroristes du 13 novembre dernier.

Du coup, non seulement les fumeurs se lâchent comme avant dans les rues, mais ils fument aussi sur les quais de métro et sont agressifs lorsqu’on leur demande d’éteindre leur clope.

Qu’en est-il des amendes pour jetage de clope ? Aucune idée. Pas de statistique publiée sur le sujet, rien dans la presse référencée par les moteurs de recherche. Le sujet semble donc s’être arrêté au 1er octobre. Depuis personne n’en a reparlé.

Bien dommage car ce n’est pas juste le fait de balancer un mégot par terre qui est en cause, mais aussi le respect des autres et de son environnement ! Un abruti qui jette sa clope pas encore éteinte dans une rue peut par réflexe faire de même quand il est en voiture ou à la campagne en pleine période de feux de forêt.

J’ai dit abruti ? J’aurais du dire connard irrespectueux…

Il existe des cendriers. Il existe des « éteignoirs » sur les poubelles. Il existe de nombreuses solutions pour arrêter de fumer, tuer son entourage et polluer l’environnement.

Pourquoi les fumeurs continuent-ils à se détruire la santé ?

Pourquoi certains fumeurs le font-ils en se foutant ouvertement de la gueule des gens qui les entourent, qu’ils les connaissent ou pas ?

Pourquoi les autorités n’appliquent finalement pas la loi (dont celle de l’interdiction de fumer dans les lieux publics fermés) alors qu’il suffirait de verbaliser systématiquement toute infraction sur le sujet dans les gares, RER, métros et restaurants dont certains tolèrent aussi ce phénomène ?

Pourquoi les contrôleurs SNCF / RATP n’ont-ils pas le pouvoir de verbaliser pour ces infractions (ou ne le font pas) alors qu’on leur donne de plus en plus de pouvoir notamment pour la « sécurisation des transports » ?

Franchement, y a du ménage à faire, et pas que dans les rues des villes…