You are currently browsing the Cesser le tabac blog archives for décembre, 2014.

La phrase du moment…

J'ai embrassé ma première fille et fumé ma première cigarette le même jour. Depuis lors, je n'ai plus assez de temps pour le tabac. (Arturo Toscanini)
Powered by Widget-WP

Publicité

Publicité

Archive for décembre, 2014

Comment arrêter de fumer en 2015 ?

mardi, décembre 30, 2014 @ 09:12
Patrick

En fait, c’est simple : comme en 2014 😉

Avec la prise de conscience de plus en plus marquée des méfaits de la cigarette ainsi qu’avec la flambée des prix du tabac, de nombreuses personnes s’interrogent pour savoir comment arrêter de fumer. Bien que la méthode miracle n’existe pas, il existe aujourd’hui de nombreuses aides pour un sevrage tabagique réussi. Voici donc un petit tour d’horizon pour savoir comment arrêter de fumer.

Comment arrêter de fumer sans souffrir du manque de nicotine ?

De ce point de vue, les patchs nicotiniques (et contrairement aux cigarettes électroniques n’impliquent pas que votre entourage ait aussi sa dose) sont les plus efficaces. Dosés avec plus ou moins de force selon le taux de dépendance de l’utilisateur, les patchs se portent le jour (parfois aussi la nuit selon la marque) et permettent de désapprendre le geste de fumer et de se séparer des habitudes liées à la cigarette tout en abaissant progressivement l’apport journalier de nicotine. Le patch est donc idéal pour ceux qui se demandent comment arrêter de fumer sans avoir à affronter toutes les difficultés en même temps.

Mais comment arrêter de fumer lorsqu’on éprouve un réel « plaisir » à allumer une cigarette ?

Des médicaments comme le Zyban et le Champix permettent d’anéantir la sensation de plaisir qui est liée à l’habitude de fumer. En agissant sur les neuro-récepteurs responsables de cette sensation de plaisir, ces médicaments ouvrent une nouvelle voie pour savoir comme arrêter de fumer.

Enfin, pour ceux qui se demandent comment arrêter de fumer sans avoir recours à des substances chimiques, de nombreuses techniques sont à explorer. L’auriculothérapie, le laser, l’acupuncture, l’homéopathie ou un suivi psychologique sont autant de méthodes 100% naturelles qui enseignent comment arrêter de fumer.

Arrêter de fumer, une bonne résolution pour 2015 ?

dimanche, décembre 28, 2014 @ 01:12
Patrick

Le Nouvel An approche à grands pas. Dans 4 jours nous aurons quitté 2014 pour 2015.

C’est un peu la période idéale pour prendre de bonnes résolutions, telles des promesses de campagne électorales que l’on se fait à soi-même.

Avez-vous inclus l’arrêt de la cigarette cette année ?

N’oubliez pas que pour vous y aider de nombreux outils sont à votre disposition en ligne, comme dans la vie réelle. Nombreux sont ceux qui y sont parvenus grâce à la méthode subliminale, par l’hypnose, ou grâce à Allen Carr. Notre série de vidéos gratuites vous aideront à faire un choix et vous donnerons des pistes pour arrêter de vous-même.

Quelle que soit la méthode que vous utiliserez pour vous sevrer, le simple fait de décider d’arrêter et de ne plus allumer la cigarette qui suit est la meilleure décision que vous puissiez prendre pour vous dans les jours qui viennent !

Alors faites un geste pour vous et pour votre famille : arrêtez de fumer maintenant.

La cigarette peut finalement servir à quelque chose

samedi, décembre 20, 2014 @ 04:12
Patrick

Dans l’absolu, je serais pour l’élimination totale de la cigarette et de ses dérivées (comme la cigarette électronique) puisqu’une minorité impose aux autres des substances dans l’air, comme le font les automobilistes et les usines, j’en conviens. Les personnes qui se parfument également.

Il se trouve que les cigarettes ont cependant une utilité importante : dans le cinéma et la magie. En voici un exemple :

Arrêter de fumer grâce à l’homeopathie

vendredi, décembre 19, 2014 @ 04:12
Patrick

Arrêter de fumer à l’homéopathie, c’est à la fois peu coûteux et efficace. Bien entendu, arrêter de fumer à l’homéopathie suppose toujours une bonne dose de motivation, mais ces petites granules représentent une aide non-négligeable pour un sevrage naturel.

Si l’automédication peut toujours avoir des bons résultats, une consultation chez un spécialiste est toujours préférable pour arrêter de fumer à l’homéopathie. Avec un traitement sur mesure, les résultats auront de meilleures chances d’être positifs. A défaut d’une consultation chez un(e) homéopathe, une prise de conseil en pharmacie spécialisée pourra constituer un bon point de départ pour arrêter de fumer à l’homéopathie.

Les granules prescrits pour arrêter de fumer à l’homéopathie peuvent atteindre un nombre impressionnant. Le traitement de base est généralement conçu à partir d’une prise, deux fois par jour, de staphysagria et de nux vomica, parfois augmentée de gelsemium sempervirens et d’argentum nitricum. Lobelia et caladium sont pris « à la demande », dès que l’envie de fumer se fait sentir. Pour arrêter de fumer à l’homéopathie, des préparations sur-mesure, réalisée à partir d’un échantillon de la marque de tabac habituelle, peuvent également être prescrites.

Pour les gros fumeurs, arrêter de fumer à l’homéopathie peut parfaitement se concilier avec un traitement de substitution nicotinique comme le patch ou les chewing-gums. En décidant d’arrêter de fumer à l’homéopathie, la prise de poids sera également limitée, voire évitée, car certains granules (comme le lobelia par exemple) sont destinés à endiguer le besoin de manger, tout comme le stress qui en est la source.

Quand décider d’arrêter de fumer ?

mercredi, décembre 17, 2014 @ 07:12
Patrick
Ce sujet est sans doute le plus douloureux pour les fumeurs. Ils sont constamment en train de repousser ce moment comme la mort, alors que c’est le moyen le plus sûr de s’assurer une mort prochaine assez rapprochée.

N’est-ce pas paradoxal ?

Ce qui est extraordinaire, c’est de voir avec quelle insistance et quels arguments le fumeur prétexte qu’il ne peut décider d’arrêter au plus vite. En effet, selon lui, tout s’y oppose. En ce moment par exemple, il est stressé. Peut-être vient-il de perdre son emploi ? Mais la situation peut se présenter d’une tout autre manière ; il vient de trouver un emploi. Dans les deux cas, il va lui falloir affronter un stress si intense qu’il préfère reporter sa décision.

Quand enfin il se sent bien, l’idée d’arrêter de fumer a disparu, envolée comme la fumée de sa cigarette. Et puis, à quoi bon vouloir arrêter ? Pourquoi s’infliger un stress si important quand enfin tout semble aller bien dans sa vie ? Quelle idée aurait-il de s’infliger un tel enfer ? Devoir contrôler son addiction au moment même où il goûte au parfait bonheur.

À entendre les fumeurs, aucun moment n’a été fait pour cesser de fumer. Alors, posons la question à l’envers. Existe-t-il un moment propice pour commencer à fumer ? Pourquoi cette idée d’arrêter inquiète-t-elle tellement le fumeur ?

En fait, que risque le fumeur à écraser pour la dernière fois et de manière définitive sa cigarette ?

Qu’est-ce qui est le plus terrible ? De passer sa vie à avoir envie de s’arrêter et de s’en sentir incapable ? En effet, qu’est-ce qui est plus grave que de risquer de développer un cancer du poumon, de la gorge ou d’ailleurs ? Le fumeur risquerait-il d’aller mieux, de ne plus se plaindre de maux de tête, de toux récalcitrante ? Est-ce si difficile de se sentir bien dans sa peau, de ne plus se sentir esclave et de se savoir en bonne santé ?

Le moment pour s’arrêter de fumer doit-il tomber du ciel ou doit-il être le même que lorsqu’on commence à fumer ? C’est-à-dire, un moment que l’on décide et non un moment qui s’impose. Alors, pourquoi ne décideriez-vous pas maintenant d’arrêter de fumer?

Pensez que le seul risque possible, c’est que vous alliez mieux !

La cigarette électronique aussi peut tuer !

lundi, décembre 15, 2014 @ 02:12
Patrick

Et voilà, c’est désormais officiel : un enfant est mort à cause de l’ecig de ses parents.

On savait déjà la nocivité du tabac et de ses produits dérivés sur la santé humaine (et animale, à laquelle on ne pense jamais). Voici maintenant que l’e-liquide est la cause d’une mort d’enfant aux Etats-Unis.

Entre 2012 et 2014 le nombre d’appels aux centres antipoisons américains a été multiplié par plus de 300% suite à des ingestions du liquide rechargeant les cigarettes électroniques. Jusque là il n’y avait pas eu e mort.

Malheureusement ça ne pouvait pas durer. En décembre dernier c’est une jeune israélienne qui est morte après avoir bu de l’e-liquide.

La semaine dernière c’est un bébé de 12 mois qui est décédé pour la même raison.

On ne peut que rappeler aux parents, adolescents et d’une manière générale à tout consommateur de produits toxiques de toujours les stocker hors de la portée des enfants, de ne pas recharger leurs cigarettes électronique en leur présence et de faire attention à ce qu’ils en font !

Pour que l’on en reste à deux enfants morts à cause d’une cigarette électronique, ça ne ferait pas de mal qu’on arrête de présenter ces appareils comme l’alternative la plus efficace contre la cigarette et qu’on en limite la promotion omniprésente à travers les articles dans la presse et à la télévision !

Les cinq bonnes raisons d’arrêter de fumer !

lundi, décembre 8, 2014 @ 08:12
Patrick
La liste des cinq bonnes raisons n’est absolument pas exhaustive. Mieux, elle ne peut en aucun cas correspondre à tous les fumeurs, car certains pourraient voir d’autres priorités pour se convaincre d’arrêter de fumer. Je me suis donc concentré sur les points existentiels qui me paraissaient les plus importants.
1. La liberté
Ce premier point me semble être d’une très grande importance, car il est le fondement même de notre humanité. Nous sommes tous nés libres et égaux en dignité et en droit. N’est-ce pas précisément ce que nous perdons dès lors que nous sommes devenus fumeurs ?
La cigarette nous rend esclaves de la dépendance, elle nous fait mentir, nous ridiculise en nous obligeant à perdre notre dignité toutes les fois où nous devons mendier une cigarette.
2. Le plaisir
C’est un point aussi très important quand on sait que l’homme est prêt à n’importe quoi pour se procurer du plaisir. Mais, est-ce vraiment le cas pour la cigarette ? Interrogez-vous en toute vérité et voyez si la cigarette vous procure vraiment du plaisir. Les nausées, les maux de tête, les quintes de toux… Est-ce réellement la définition que vous donneriez du plaisir ?
3. Le goût
N’est-ce pas la fumée de cigarette qui fait perdre toutes notions de gustation ? Une récente étude prouve que les fumeurs perdent le sens de la gustation. Mais le plus dramatique, c’est de les voir au restaurant ne penser qu’à la cigarette qu’ils vont fumer juste après le repas. Ont-ils vraiment profité des mets qui leur ont été présentés ?
4. Le calme
Combien sont ceux qui disent que la cigarette aide à mieux gérer les situations de stress ? La première raison qui me permet d’affirmer qu’il s’agit bien du contraire, c’est que la nicotine, lorsqu’elle est inhalée, provoque des palpitations et une augmentation de la pression artérielle. On sait aujourd’hui parfaitement décrire le processus physiologique qui se développe au moment d’un stress, et c’est précisément une augmentation de la pression artérielle et des palpitations cardiaques. Le calme devrait provoquer le contraire !
5. La santé
Ce dernier facteur est de loin le plus conséquent. La cigarette ne peut en aucun cas apporter une aide qu’elle soit psychologique, physique ou spirituelle à un individu. Son tabac contient plus de 4000 substances toxiques rajoutées par les fabricants de tabac. Dès la première cigarette, une personne va ressentir du dégoût, des sensations bizarres dans le corps pouvant aller de la sensation d’étouffement aux vertiges. La dépendance conduit inéluctablement au cancer et à la mort.

Etes-vous dépendant du tabac ?

vendredi, décembre 5, 2014 @ 05:12
Patrick

Si vous êtes fumeur, vous êtes probablement dépendant du tabac. C’est une cochonnerie addictive qui fait croire que l’on peut s’en passer mais qui nous oblige à enchaîner clope sur clope en cas de stress.

Si vous avez le moindre doute, vous pouvez cependant faire le test de Fagerström qui vous dira sans détour à quel niveau de servitude vous êtes face à la cigarette.

Vous connaissez Philippe ?

mardi, décembre 2, 2014 @ 01:12
Patrick

Connaissiez-vous Philippe jusqu’à voir sa vidéo de présentation ?

Vous en pensez quoi ? Est-il plus sympa ou dangereux ?