Archive for septembre, 2014

Petit rappel aux allergiques et asthmatiques: le tabac vous tue !

mardi, septembre 30, 2014 @ 09:09
Patrick

Pour votre bien être, si vous êtes sensibles aux changements d’air, à la pollution, n’oubliez pas que les cigarettes, leur fumée et les e-cig sont à fuir !

Tous ces produits sont des irritants ou en contiennent. Ils peuvent vous déclencher des crises allergiques avec éternuements, nez qui coule, problèmes respiratoires, brûlure des yeux ou les yeux qui coulent, grattouillements dans les narines, … En bref, tout ce que vous font le pollen et la pollution de l’air peut aussi être généré par la fumée de cigarette ou les produits présents dans les cigarettes électroniques.

Evitez tout contact avec ces produits qui vous pourrissent la vie, et si votre entourage ne comprends pas, refuse d’arrêter de  fumer, prenez vos responsabilités pour votre propre bien-être, même si ça signifie couper les ponts avec de gros fumeurs que vous appréciez par ailleurs. Votre vie en dépend.

Mais bien sûr, si vous préférez passer le reste de votre vie fatigué, malade, enrhumé, avec des crises d’asthme ponctuelles sans raison apparente, ne changez rien de vos habitudes… ni des leurs !

Et si vous avez des enfants, baignés en permanence dans une atmosphère enfumée, évitez leur une vie de galère pulmonaire : asphyxiez les tout de suite et n’en parlons plus ! (ou arrêter toute présence de cigarette, tabac, pipe et e-cigarette dans leur environnement de vie).

Quand y en a plus, y en a encore…

samedi, septembre 27, 2014 @ 08:09
Patrick

La diminution constante de la clientèle dans les pays occidentaux ne semble pas plus que ça perturber les fabricants de cigarettes. En effet ils ont trouvé de nouveaux clients : les enfants africains !

D’après cet article de février du Courrier International, on apprend que près de 90 000 jeunes se mettent à fumer chaque jour sur le continent africain.

Les pays d’Afrique n’ont pas encore mis de règles contraignantes sur la consommation de tabac, du coup les industriels en profitent pour s’y implanter en ciblant la population qui leur rapportera le plus sur le long terme : les adolescents !

Ces pratiques minables venant de gens qui savent vendre légalement de la drogue nocive pour la santé se foutent bien du mal qu’ils font et provoqueront pour les années à venir. Le pognon est leur seule motivation.

Ne les nourrissez pas plus, ne cautionnez pas leurs actions : arrêtez de fumer pour vous et pour la planète !

Pas vu, pas pris ? rien n’est moins sûr !

mercredi, septembre 24, 2014 @ 09:09
Patrick

D’après un article sur Les Echos ce matin il semblerait que les paquets de cigarettes sans marque soient enfin à l’ordre du jour du côté du gouvernement français.

L’Australie avait déjà sauté le pas et d’autres pays y pensent, ce serait bon qu’on se lancent dans la bataille une bonne fois pour toutes.

L’idée est simple: supprimer l’identification visuelle parfois « sexy » des fabricants sur leur paquets de mort. Ce serait remplacé par des visuels rappelant ce que contient le paquet : du poison qui tue plus en 2 semaines que les accidents de la route en un an !

La cible, c’est les jeunes. Il faut leur limiter l’envie de commencer à fumer, parce qu’une fois dedans, c’est foutu pour longtemps.

Côté efficacité, ça reste à démontrer. Les fabricants, ou les buralistes, trouveront bien un moyen pour contourner la loi, en vendant des étuis pour y mettre les cigarettes par exemple. Une aubaine pour les fabricants de plastiques ou la maroquinerie.

Reste qu’un paquet de cigarette, ça coût cher et qu’il y a de moins en moins d’achats en France. Certains diront que c’est grâce à la cigarette électronique, d’autres rappelleront que le marché noir se porte très bien, comme la vente aux frontières…

En tout cas, cette loi, si elle est votée, sera un signale de plus vers les fabricants pour leur rappeler que même s’ils rapportent beaucoup à l’état, ils coûte plus et qu’il y a un moment où l’équilibre de la balance penchera définitivement contre eux. Il serait temps !

Stop smoking. Start repairing.

dimanche, septembre 21, 2014 @ 03:09
Patrick

« Stop smoking. Start repairing. » est le slogan d’une campagne de sensibilisation australienne.

Son principe hyper simple est le suivant : chaque cigarette que vous ne fumez vous rend plus fort !

Ce qui est bien, c’est que ce n’est pas valable que pour les australiens car nous sommes tous logés à la même enseigne face au tabac. Quoique je dis « tous », en fait ce n’est pas vrai, mais je ne voudrais pas vous stresser inutilement en détaillant aujourd’hui.

Lorsqu’on arrête de fumer, outre les économies financières réelles que l’on fait et la possibilité de partir en congés une à deux fois par an, on a aussi ces bénéfices importants :

  • en 8 heures le monoxyde de carbone a quitté notre organisme, permettant au sang d’oxygéner à nouveau correctement tout notre corps (cerveau en tête)
  • en 5 jours le corps a chassé une grande partie de la nicotine qui le rendait dépendant à la cigarette
  • en une semaine on améliore son sens du goût et son odorat
  • en 3 mois les poumons se remettent à fonctionner normalement, chassant progressivement ce qui les polluait et permettant de bénéficier enfin mieux de l’air que l’on respire
  • en un an, non seulement un ancien fumeur d’un paquet par jour a économisé plusieurs milliers d’euros, mais en plus il a aussi gagné des années de vie en faisant baisser ses risques de maladies cardiaques liées au tabac
  • en 5 ans les risques de toute maladie liée au tabac ont nettement baissé, un ancien fumeur se retrouve quasiment au même niveau qu’un non fumeur

Oui, vous avez bien lu : arrêter de fumer, ce sont des effets positifs immédiats sur le corps, à condition de ne pas partir sur de la compensation avec des patchs, de la nourriture ou des sucreries.

C’est dommage qu’il n’y ait pas plus de campagnes de prévention positives contre le tabac, on se focalise beaucoup trop sur ses effets néfastes que tout le monde connait, jamais assez sur les avantages de ne plus fumer.

Quasi le même packaging, pas les mêmes effets

jeudi, septembre 18, 2014 @ 03:09
Patrick

Une chose m’a frappé en allant acheter de l’aspirine : les boites de Manix et de Nicorette ont la même présentation (ou presque).

Même format de l’emballage, des boites aux couleurs métalliques avec des logos colorés pour bien ressortir sur les rayonnages.

Les Manix, comme tous le préservatifs, sont là pour éviter les problèmes. Ils sont à utiliser sans modération !

Les Nicorette, en revanche, sont là pour contourner la dépendance à la nicotine générée par les cigarettes. C’est paraît-il efficace, mais attention à ne pas abuser car il pourrait y avoir dépendance. A utiliser que dans les cas extrêmes ou le sevrage tabagique ne se fait pas tout seul.

Entre ces deux séries de boites, j’aurais tendance à vous conseiller celles qui préservent des maladies et de compenser les autres par de l’auto hypnose ou des séances subliminales.

Est-ce que la cigarette déstresse ?

lundi, septembre 15, 2014 @ 07:09
Patrick

Beaucoup de personnes prétendent que fumer aide à mieux supporter leurs problèmes. Quand ils sont en période de crise, ils vous jurent par tous les dieux qu’une bonne cigarette suffirait à les calmer ou les rendre plus zen. On peut se demander quel agent de texture présent dans la cigarette a ce pouvoir de générer un sentiment si proche de l’extase qu’on en oublie les effets néfastes.

À l’instant où j’écris cet article, je me trouve sur une terrasse de café, et une jeune fille, sans doute encore mineure, accompagnée de sa mère, se lève pour demander une cigarette à un parfait inconnu. Elle est obligée de s’excuser et de se justifier pour obtenir son clou de cercueil. Enfin, maintenant qu’elle l’a eu, elle vient s’assoir à nouveau auprès de sa mère et clope comme un pompier. Quand elle a presque fini, elle en laisse deux ou trois taffes pour sa mère.

J’ai beau essayer de comprendre, je n’arrive pas à voir en quoi cette situation peut générer du calme. En fait, cette fille est en état de manque, et elle a dû trouver une astuce pour pouvoir fumer sa cigarette. J’imagine le stress qu’il lui a fallu affronter pour quémander sa drogue. Le plus drôle dans tout ça, c’est qu’en ce moment même, la mère et la fille se disputent. Loin de trouver le calme, elles ont une conversation plutôt tendue. Franchement, j’ai du mal à croire que la cigarette procure la paix ou une sorte de bien-être.

Si l’on en revient aux agents de textures que contient la cigarette, on est encore loin d’imaginer que ces produits calment. Tous sont extrêmement toxiques. Ils irritent la gorge, rendent léthargique et affaiblissent le corps et l’esprit.

Même la nicotine, qui devrait être la seule drogue capable de fournir cette sensation proche de l’extase, s’évacue de l’organisme en moins de temps qu’on le croit. Résultat : le fumeur reste le plus souvent avec une sensation de vide et d’état de manque qu’autre chose synonyme de satisfaction.

À moins que le fumeur se convainque de cette imposture, il n’y a qu’eux pour tomber dans le panneau. Un non-fumeur n’aurait absolument aucun de ses inconvénients. Jamais il ne prendra le risque de se mettre dans cette situation où il doit faire l’aumône, à moins d’être pauvre pour de bon et d’avoir faim. Mais dans ce cas, si vous me permettez une légère critique, il n’en sera pas ridiculisé.

La pollution d’intérieur, cet autre fléau

vendredi, septembre 5, 2014 @ 12:09
Patrick

Une étude récente a donné un chiffre hallucinant.

On savait déjà que la pollution de l’air était dangereuse. On a des preuves qui démontrent que la lutte contre tout dégagement de microparticules et de gaz liés à la combustion de matières fossiles est dangereux.

De nombreux allergiques et asthmatiques le vivent au quotidien à travers le monde et cherchent à s’informer en utilisant par exemple des applications comme Allairgoo.

Il se trouve que même les personnes les moins sensibles (en apparence) sont également touchées : cancers des poumons, problèmes respiratoires, difficultés à faire du sport certains jours, … C’est la réalité de la vie. La cigarette y participe dans une moindre mesure.

Oui, mais voilà, la pollution de l’air ne se résume pas aux gaz d’échappement des voitures et au chauffage au charbon !

L’air intérieur est également très pollué à cause de tout un tas de facteurs… et c’est selon cette étude la première cause de mortalité au monde.

Oui, vous avez bien lu : la pollution de l’air intérieur tue plus que toute autre chose sur Terre !

En 2012, l’OMS évaluait à 7 millions de morts le score lié à la pollution de l’air… et sur ces 7 millions, 4,3 seraient dus à la pollution de l’air intérieur !

Les circonstances aggravantes sont les moisissures dans les pièces mal ventilées et la cigarette qui irritent les bronches et les voies respiratoires, rendant lecorps plus sensible que pour les non fumeurs.

Pour vous prémunir il y a des solutions : aérez bien votre logement chaque jour, éliminez au maximum les traces de poussières, nettoyez les pièces humides en supprimant toute trace de moisissure et arrêtez la fumée (comme le vapotage).